Quelles franchises ouvrir quand je suis marié (et que je veux travailler en couple)
menu
Enseignes Villes Guides thématiques Se connecter


Créer mon compte

Quelles franchises ouvrir quand je suis marié (et que je veux travailler en couple)

Publié le
18 juin 2019


Le mariage dure toute la vie (n’est-ce pas?), le contrat de franchise entre 5 et 7 ans en moyenne. Grosso modo, cela veut dire que vous avez le temps d’en tester quelques uns. Certes, cela vous donne un certain droit à l’erreur au départ (on ne parle plus du mariage là) mais ce n’est pas une raison pour ne pas faire le bon choix tout de suite. Allez, on vous aide.

Les franchises qui demandent du soutien

… et pour lesquelles on est pas trop de deux. Ah le couple.. Comme c’est bien pour se soutenir mutuellement dans le challenge. Si vous souhaitez pouvoir vivre une aventure riche en émotion à deux, visez la restauration ou une moyenne ou grande surface spécialisée. Vous serez baignés dans un passionnant challenge quotidien, vous enregisterez des recettes qui pourront atteindre des plus-hauts et votre produit, votre local et votre personnel occuperons les discussions de vos journées comme de vos vacances ou dîners en tête-à-tête.

Les franchises qui nécessitent un salarié

… qui peut être le conjoint. Bonne aubaine. N’oublions pas que les enseignes de franchises sont des entreprises qui ont bien fonctionné et qui vendent (ou plutôt louent) la recette de leur succès. Ainsi au début du commencement, elle ont constaté leur succès commercial, puis elles ont analysé l’organisation de leur magasin, agence, restaurant pour en dresser un modèle-type et permettre aux franchisés de reproduire le succès en reproduisant le même modèle. Ainsi classiquement dans ce modèle, on retrouve une typologie de local, un coût locatif plafond, un volume minimum de flux, mais aussi une masse salariale et donc un nombre d’employés. Ce chiffre est important pour le franchisé car c’est –toujours selon l’enseigne – la masse salariale minimum à envisager, moins cela rendrait l’exploitation du concept difficile, plus cela rendrait le compte de résultat moins favorable. Regardez sur inSiti (https://www.insiti.com/franchises) le nombre de salariés indiqué à chaque fois par les franchiseurs. Celles qui suggèrent 1 salarié peuvent vous donner des idées. Le plus dur sera de déterminer qui est le patron et qui est l’employé. Là on vous laisse en discuter.

Les franchises sans trop de pression, avec de l’indépendance

… avec de l’indépendance, qui limitent le risques de conflits familiaux. Travailler ensemble c’est bien mais si en même temps chacun pouvait conserver une forme d’indépendance c’est mieux. Pour cela et pour ne pas qu’il y ait trop de hiérarchie entre les conjoints vous pouvez privilégier les enseignes d’agents commerciaux, une seule enseigne, un seul franchisé mais chacun son portefeuille, chacun son P&L (Profit & Loss = Compte de résultat en américain!). Du coup nouveau risque en perspective: les écarts de performance entre les conjoints qui peuvent créer des dissensions et des conflits d’égos. Mais là on va vraiment chercher la petite bête pour vous taquiner.

Ca y est vous n’êtes plus marié avec votre conjoint mais avec votre collaborateur. Toutes nos félicitations.

Découvrez ce qu'inSiti vous apporte

Vous êtes une franchise

  • Identification de candidats et locaux dans les villes cibles
  • Veille collaborative avec les territoires

Vous êtes un futur commerçant

  • Ciblage et mises en relation avec les franchises
  • Identification de locaux adaptés

Vous êtes une ville

  • Ciblage et mises en relation avec les franchises adaptées
  • Identification de porteurs de projets locaux

Vous êtes un bailleur

  • Identification de franchises adaptées aux emplacements
  • Identification de porteurs de projet locaux
Notification

Bienvenue sur inSiti

Le navigateur que vous utilisez actuellement ne permet pas de bénéficier d'un usage complet du site inSiti.com

Afin de vous permettre d'utiliser inSiti, nous vous recommendons de mettre à jour votre navigateur ou de télécharger le navigateur suivant :

Mozilla