Combien d’heures de travail par semaine dans la franchise?
menu
Enseignes Villes Guides thématiques Se connecter


Créer mon compte

Combien d’heures de travail par semaine dans la franchise Afflelou?

Afflelou est sur inSiti
Publié le
16 septembre 2019


La franchise c’est un bon plan… sauf peut-être si cela laisse entrevoir des semaines herculéennes de travail sans fin. Comment les franchisés s’en sortent-ils en matière de temps de travail; d’heures de travail par jour et par semaine? Quelques observations.

Le nombre d’heures de travail du franchisé? cela dépend de l’enseigne

Tout d’abord, il faut bien considérer une chose: le franchisé est l’actionnaire de l’entreprise commerciale et celle-ci peut comprendre des salariés en charge de l’exécution du service ou de la vente des produits. Aussi ce n’est pas forcément au franchisé de remplir l’ensemble des tâches nécessaire à l’exploitation du commerce. Cependant cela est très variable dans la réalité d’une enseigne à l’autre et le financement envisagé pour lancer le commerce ne permettent pas toujours au franchisé de s’entourer de tout le staff qu’il voudrait, au moins au début. Un franchisé du secteur de service à la personne qui gère des mandataires ou prestataires en charge d’apporter le service à domicile aux clients, n’aura pas une journée d’exécution du service vendu mais de gestion des agendas, voire de la facturation et comptabilité (quoique cette fonction est bien souvent prise en charge et centralisée par l’enseigne, contre une participation sonnante et trébuchante du franchisé.) On est alors en présence de modèles qui permettent aux franchisés d’observer des durées de temps de travail raisonnables. Dans le cas inverse de la restauration par exemple, secteur parmi tous pour lequel il est vivement recommandé d’être présent auprès de ses équipes, les tâches de gestion, management et généralement de caisse représentent un présentiel important et des heures de travail qui peuvent s’envoler, surtout au début de l’exploitation ou quand le concept couvre les services de la journée et du soir, voire de la nuit.

Durée hebdomadaire du travail: c’est le franchisé qui décide!

Cependant le franchisé est un manager et gestionnaire accompli, il gère ses ressources humaines, sa masse salariale, son agenda et celui des ses équipes et s’attribue les journées qu’il souhaite. Il sait que s’il croit au concept il a intérêt à ne pas compter les heures en vue d’atteindre la performance commerciale et financière fixée. En tout état de cause il n’y a pas de surprise car le franchisé a la plupart du temps effectué un stage en point de vente avant de lancer son propre business et vu par lui-même la masse de travail et la coordination du personnel. De plus, il n’a bien entendu pas manqué de discuter avec des franchisés en activité avant de signer son contrat pour recueillir le précieux retour d’expérience et s’assurer qu’un humain normalement constitué pouvait effectivement reproduire le succès du franchiseur sans y passer forcement 24 heures par jour. La franchise est vécue pour la plupart des franchisés comme quelque chose qui dépasse un simple job et représente un projet familial. Non pas un projet de vie au sens large mais pas si loin; quelque chose qui implique l’équilibre économique de la famille et qui nécessite donc l’acceptation du conjoint, voire des enfants. Attention donc à conserver cette acceptation dans la durée et ne pas se lancer à corps perdu dans des heures incalculables, au détriment de cet équilibre familial envisagé au départ.

Ne pas trop travailler, pour bien revendre sa franchise

Il y a aussi un enjeu stratégique à ne pas être trop investi en terme de durée du temps de travail pour le franchisé. S’il veut garder son business facilement cessible et bien le valoriser le cas échéant, il doit réussir à minimiser l’importance de sa présence, ne pas être l’animateur indispensable à la bonne marche du point de vente sans quoi son départ éventuel sera considéré par le repreneur comme un risque et il le fera payer au franchisé trop omniprésent au moment d’établir la valeur d’entreprise. C’est un point systématiquement étudié dans les processus de transmission des entreprises, les fameux “hommes-clés”. Cela est même scruté lors des “due diligences” ou études approfondies de l’entreprise par le repreneur et ses conseils pour en retirer une liste de questions à éclaircir avec le vendeur avant le rachat. Il vaut toujours mieux que le repreneur puisse d’assurer que chacun de ces hommes-clé reste dans l’aventure avec lui et donc par définition que le franchisé, vous, n’en fassiez pas partie, ou en tout cas le moins possible. Cela ne vaut pas dire qu’il ne faut pas se pointer au bureau le matin à 9 heures mais cela veut certainement dire qu’il faut peu à peu - puisque naturellement ce n’est jamais le cas dès le début - se soustraire des tâches de gestion courante pour se concentrer sur des fonctions non vitales, qui peuvent se détacher de l’entreprise en même temps que vous.

Découvrez ce qu'inSiti vous apporte

Vous êtes une franchise

  • Identification de candidats et locaux dans les villes cibles
  • Veille collaborative avec les territoires

Vous êtes un futur commerçant

  • Ciblage et mises en relation avec les franchises
  • Identification de locaux adaptés

Vous êtes une ville

  • Ciblage et mises en relation avec les franchises adaptées
  • Identification de porteurs de projets locaux

Vous êtes un bailleur

  • Identification de franchises adaptées aux emplacements
  • Identification de porteurs de projet locaux
Notification

Bienvenue sur inSiti

Le navigateur que vous utilisez actuellement ne permet pas de bénéficier d'un usage complet du site inSiti.com

Afin de vous permettre d'utiliser inSiti, nous vous recommendons de mettre à jour votre navigateur ou de télécharger le navigateur suivant :

Mozilla